Génie maritime. Une formation conjointe entre l'Ensta et l'Australie

Ce mercredi 2 mai, Pascal Pinot, Directeur de l'Ensta Bretagne, grande école d'ingénieurs située à Brest, et Peter Rathjen, Vice-président de l'Université d'Adélaïde, en Australie du Sud, ont signé, en présence du président Emmanuel Macron, l'accord de double diplôme qui officialise la création d'une filière de formation commune aux deux établissements dans le domaine du génie maritime. Ce cursus franco-australien de double master ouvrira à la rentrée 2018 pour répondre à une forte demande de compétences en conception de systèmes navals. Le cursus prévoit des périodes de formation à l'Ensta Bretagne et à l'Université d'Adélaïde, sur des thèmes complémentaires, visant à acquérir de solides compétences en génie maritime, qui intéressent de nombreuses entreprises, en France et en Australie. Ce nouveau programme sera organisé en trois semestres. En septembre, les étudiants feront leur rentrée à Brest. Ils suivront un cursus en anglais comprenant notamment des enseignements en hydrodynamique navale, dynamique des fluides et méthode de conception navale. De février à juillet 2019, la formation se poursuivra à l'Université d'Adelaïde dans les domaines de la propulsion, des capteurs ou encore de l'intégration des systèmes de combat. Elle se conclura par un stage de fin d'études d'août à janvier 2020.

Dimension multiculturelle : un atout majeur


Ce développement partenarial répond également à la logique d'internationalisation des formations maritimes et de l'enseignement supérieur. La dimension multiculturelle des deux campus se veut un atout majeur pour attirer les meilleurs étudiants. La qualification spécialisée en génie maritime ouvrira à des carrières qui correspondent aux besoins des employeurs tels que les industriels de la défense et leurs fournisseurs.
 
 
 Source : Le Télégramme du 04 mai 2018
Le Cron démarre